Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Shukar Cooking

Shukar Cooking

J'ai découvert les blogs de cuisine, lors de mon "rééquilibrage alimentaire". Ces blogs m'ont permis de varier mon alimentation, de faire une cuisine plus attractive qu’auparavant. Après de longues hésitations je me lance dans la mêlée,pour partager mes recettes de tous les jours.

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #poulet et volaille
Poulet rôti aux clémentines et à l’arak

1 gros poulet ou des cuisses de poulet entières

10 cl d’arak, d’ouzo ou de pastis

4 càs d’huile d’olive

1 jus d’orange

1 jus de citron

2 càs de moutarde en graine

3 càs de sucre cassonade

1 bulbe de fenouil

4 clémentines

du thym

graines de fenouils

sel

Mélanger énergiquement, le jus d’orange, de citron, l’arak, la moutarde et le sel.

Couper le fenouil en grosses tranches, couper le poulet en 8 morceaux, couper les clémentines en rondelles.

Mettre le tout dans un saladier et arroser avec la marinade, ajouter le thym et les graines de fenouils. Laisser mariner au frais quelques heures voir même une nuit.

Chauffer le four à 220°.

Poser les morceaux de poulet sur une seule couche dans une lèche frite, coté peau vers le haut. Verser dessus la marinade, le fenouil et les tranches de clémentines.

Cuire 45 minutes, jusqu’à que la peau du poulet soit bien grillée.

source: Jérusalem hachette cuisine 2013

Voir les commentaires

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #le dimanche c'est Monsieur qui cuisine, #poisson et crustacés
Homards faciles, façon Olivier Roellinger

Pour un mangeur ordinaire, compter un homard de 600-700 grammes par personne.

Mettre de l'eau dans un grand faitout et préparer un bouillon en y jetant quelques bouillons cubes parfumés « court-bouillon » et un bouquet garni. Ne pas saler.

Quand le bouillon est bien chaud, y plonger les homards les uns après les autres la tête en premier afin de les tuer instantanément, les y laisser 2 ou 3 minutes (l’important est qu’ils y soient tous de la même durée) et les plonger de suite dans une eau refroidie avec des glaçons afin de stopper brutalement la cuisson (ça aide aussi à détacher les chairs de la carapace), et les réserver dans un égouttoir.

Poser les homards bien à plat sur le ventre, et à l’aide d’un grand couteau, percer la tête à environ 3-4 centimètres de la queue et fendre le homard en deux en abaissant le couteau vers l’extrémité de la queue, puis reprendre côté tête et terminer vers l’avant – on peut inverser, mais je ne sais pas pourquoi, ça parait plus simple dans ce sens... Prélever et réserver le corail (c’est verdâtre) et les œufs éventuels, et retirer le boyau si vous le trouvez, sinon c’est pas bien grave. Retirer l’espèce de poche à sable de chaque homard (très facile à reconnaitre, c’est le seul truc « solide » à l’intérieur du homard, vers l’avant).

Mélanger le corail avec 100 grammes de beurre salé pommade (ramolli à température de la cuisine) - je dis 100 grammes pour 5 bêtes, mais comme la crème, c’est à ajuster selon la quantité de homards, faites bouillir 25 centilitres de crème fraiche entière puis baisser le feu et incorporer le mélange corail beurre à la crème. Laisser cuire quelques minutes en remuant tout le temps à la cuillère en bois jusqu’à une consistance de crème pas trop épaisse, puis hors du feu, ajouter un trait de calvados et le jus d’un demi-citron. Gouter et ajuster citron et calvados à votre gout, le citron doit amener un poil d’acidité quand le calva doit amener… son bon gout de calva ;-)

Briser sans les retirer les carcasses des pinces, puis poser chaque demi-homard sur une plaque de cuisson, chair vers le haut, napper très très généreusement du mélange crème-corail y compris dans les cassures des pinces et passer au grill très chaud du four pour 6 à 8 minutes, selon la puissance de votre grill (il peut rester des reflets un peu verts après cuisson, ça n’a aucune importance). Arroser chaque deux minutes avec ce qui reste de sauce, ou pas, c’est aussi bon et riche sans cet arrosage.

Servez très chaud avec le reste de sauce, s’il en reste, et n’oubliez pas le pain pour saucer...

Un vin blanc sec mais fruité, genre blanc de loire ou du sud ira très bien avec.

Voir les commentaires

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #desserts, #fêtes
Buche au chocolat

Pour le biscuit :

4 œufs

100 g de sucre en poudre

60 g de farine

60 g de maïzena

2 càs de cacao en poudre

vanille

100 g de pralin

70 g de beurre

Pour la ganache :

300 g de chocolat à 70%

175 g de beurre mou

100 g de sucre glace

4 œufs

Pour le glaçage (http://www.cuisine-plus.tv/cid59848/les-patisseries-de-babsie.html)

200g de chocolat à 70%

110 ml d’eau

80 g de sucre

20 gouttes de citron

Chauffer le four à 180°C.

Faire fondre le beurre, laisser refroidir.

Battre au fouet les jaunes d'œufs et le sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

Ajouter le beurre fondu. Mélanger. Ajouter la farine, la maïzena, le cacao en poudre et le pralin, mélanger délicatement.

Sur une plaque à pâtisserie poser une feuille de cuisson beurrée.

Battre blancs en neige puis les incorporer à la pâte. Étaler la pâte sur la plaque. Bien lisser à la spatule et cuire environ 15 min sans trop laisser colorer.

Faire glisser le papier cuisson hors de la plaque et réserver.

Pour la ganache :

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Mélanger le beurre pommade au sucre glace et y incorporer les jaunes d’œufs.

Ajouter le chocolat fondu

Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation.

Humidifier légèrement un moule à cake. Le tapisser de film alimentaire en laissant bien dépasser le film du moule.

Il faut découper le biscuit en 4 morceaux, 1 à la taille du fond du moule, 2 à la taille des côtés du moule et un pour la fond du moule.

Poser le biscuit du fond puis les deux des côtés. Remplir le moule avec la ganache et refermer avec le dernier morceau de biscuit.

Mettre au frais pour minimum deux heures.

Démouler la buche sur le plat de service.

Pour le glaçage :

Dans une casserole mettre l’eau et le sucre, laisser bouillonner 3 minutes ajouter les gouttes de citron. Incorporer hors du feu le chocolat cassé en petit morceaux, bien mélanger.

Laisser refroidir 3 ou 4 minutes en remuant régulièrement.

Napper la buche et laisser au frais.

Voir les commentaires

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #divers salés, #apéros entrées
 Foie gras de canard mi-cuit à la vapeur

Pour 8 à 10 personnes :

1 foie gras frais de canard de 500 g, déveiné et assaisonné

4 cl de cognac

Verser le cognac sur le fois. Réserver au frais 10 minutes.

Faire chauffer l’eau dans une casserole.

Rouler le foie gras bien serré dans du film alimentaire, au moins 7 ou 8 couches.

Le poser dans un panier vapeur et poser sur la casserole, couvrir et laissez cuire 18 minutes.

Après cuisson l’envelopper dans une feuille d'aluminium et laisser refroidir. Réserver 48 h minimum au frais avant de déguster (à conserver maximum 3 semaines).


source: Laurent Mariotte: http://www.tf1.fr/petits-plats-en-equilibre

Voir les commentaires

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #poisson et crustacés
Cabillaud à la chermoula et chorizo en feuilles de brick.

Pour 5 :

5 dos de cabillaud

10 tranches de chorizo

5 feuilles de brick

huile d’olive

pour la marinade chermoula :

1 càc de cumin en poudre

1 càc de paprika

1càc de coriandre en poudre

coriandre frais

1 càs d'huile d'olive

Mélanger les ingrédients pour la chermoula, en recouvrir les dos de cabillaud, et laisser mariner 1 heure au frais.

Chauffer le four à 220°.

Sur une feuille de brick poser deux tranches de chorizo, puis le dos de cabillaud, fermer la feuille de brick et badigeonner d’un peu d’huile d’olive. (voir le schéma ci-dessous)

Poser sur une plaque allant au four munie de papier cuisson.

Cuire 10 à 12 minutes.

Cabillaud à la chermoula et chorizo en feuilles de brick.

Voir les commentaires

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #desserts, #fêtes
Merveilleux caramel et poires

Pour 14 personnes

pour la meringue suisse :

5 blancs d’environ 60/70g donc 300/350g de sucre

pour le mousse au caramel :

500 g de crème liquide à 35%

5 feuilles de gélatines

150 g de sucre

40 g de beurre salé

2 ou 3 blancs d’œufs

pour la mousse aux poires :

1 grosse boite de poires au sirop

350 g de crème liquide à 35% très froide.

50 g de sucre

4 feuilles de gélatines

2 blancs d’œufs

Pour la déco :

1 poire

20 g de beurre

50 g de sucre

La meringue suisse, à préparer la veille ou même avant,

Mettre les blancs d’œufs et le sucre dans un bain marie et faire chauffer le tout jusqu’à 50° en les battant au fouet.( Utiliser une sonde)

Chauffer le four à 120°.

Sur une feuille de papier sulfurisé dessiner un cercle ou un rectangle de la taille désirée du gâteau

Mettre la meringue dans une poche à douille et remplir le cercle ou le rectangle.

Mettre au four 2h puis éteindre le four et laisser refroidir dans le four. Réserver.

Préparer un cercle ou un rectangle à pâtisserie sur le plat de service. Poser la meringue dedans. Installer sur les contours du cercle ou rectangle du papier cuisson ou mieux du film à chemiser.

La mousse au caramel :

Préalablement pour faciliter la prise de la chantilly mettre 250g de crème, un saladier et le fouet au congélateur 10 ou 15 minutes.

Mettre à tremper dans l’eau froide 5 feuilles de gélatines

Mettre les 150 g de sucre dans une casserole et laisser fondre sans toucher cuire à 195 (utiliser une sonde).

Mélanger seulement en fin de cuisson.

Pendant ce temps faire chauffer 250g de crème.

Décuire le caramel avec la crème chaude en renversant la crème en plusieurs fois (attention aux éclaboussures).

Remettre sur le feu si besoin pour faire quelque chose d’onctueux et y ajouter le beurre salé et les feuilles de gélatines essorées.

Monter la crème en chantilly.

Monter les blancs en neige.

Incorporer délicatement la chantilly dans le caramel, puis les blancs en neige.

Verser sur la meringue, égaliser pour avoir une couche uniforme.

Mettre au frais 1 h.

Mousse aux poires :

Idem que pour le mousse au caramel mettre 250g de crème, le saladier et le fouet au congélateur.

Mettre les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

Mixer les poires sans le sirop, réserver une petite quantité de sirop pour faire fondre la gélatine.

Monter la crème en chantilly avec les 50 g de sucre.

Monter les blancs en neige.

Faire chauffer le sirop 30 sec. au micro-onde et y faire fondre la gélatine. Verser avec les poires mixées.

Incorporer délicatement, la purée de poires à la chantilly pour incorporer les blancs.

Verser le tout sur la mousse au caramel, égaliser pour avoir une couche uniforme. Mettre au frais.

Pour la déco :

Laver un poire et découper la entière en fine lamelles avec une mandoline.

Faire chauffer un peu de beurre dans une poêle poser le lames de poire, les faire cuire 2 minutes sur chaque face en les saupoudrant de sucre.

Les poser sur le gâteau.

Pour les fils de caramel :

Faire comme un caramel, mettre 50g de sucre dans une casserole, et laisser fondre.

Avec une petite cuillère laisser filer le caramel sur le gâteau, en traçant des lignes.

Remettre le gâteau au frais, jusqu’à dégustation.

Je l’avais préparé la veille.

Merveilleux caramel et poires

Voir les commentaires

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #porc
Sauté de porc à l'orange

Pour 5 ou 6:

2 filets de porc

Marinade :

le jus d’une orange

2 càs de sauce Tamari sauce soja pauvre en sel

1 gousse d'ail hachée

1 càc de maïzena©

Sauce:

du gingembre frais râpé

1 petit oignon haché

huile d'arachide

2 càs de sauce Hoisin

1 càc de vinaigre de Xéres

2 càs de sauce soya

4 càs de miel

½ càc de cumin

½ càc de curcuma

le zeste d’une orange blanchi

Garniture:

une grosse poignée de coriandre fraîche hachée

cacahuètes nature broyées grossièrement

Préparer la marinade et y déposer le filet de porc, laisser au frais deux heures au moins.

Récupérer la marinade et en mettre les 3/4 dans une casserole et faire la faire réduire.

Réserver.

Trancher le filet en lanières dans le sens de la longueur et reverser le reste de marinade sur la viande.

Blanchir le zeste d'orange dans l'eau bouillante 1 minute. Égoutter et réserver.

Dans une poêle moyenne faire dorer les oignons et le gingembre dans un peu d'huile d'arachide, ajouter le reste des ingrédients de la sauce, porter à ébullition, puis diminuer la chaleur, laisser cuire 5 minutes.

Dans un wok ou une sauteuse avec une huile faire sauter le filet de porc, ajouter la marinade réduite et la sauce , le gingembre et les oignons. Laisser cuire quelques minutes.

Hacher la coriandre et les cacahuètes, parsemer sur la viande, avec les zeste de l'orange, avant de servir.

source:http://madameanneauxfourneaux.blogspot.ca

Voir les commentaires

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #desserts, #fruits, #fêtes
Bûche roulée aux pommes et aux épices, glaçage caramel

Pour le biscuit:

150 g de sucre

3 œufs

3 càs de compote de pommes non sucrée

2 càs. de vergeoise

75 g de farine

1 càc. de levure

½ càc. de 4 épices

½ càc de gingembre en poudre

½ càc. de sel

Pour la garniture:

3/4 pommes

50g de beurre

70 g de sucre

1 c. à c. de maïzena

70 ml d’eau

¼ càc.de muscade

½ càc. de cannelle

Pour le glaçage :

1 petite poignée de noix

1 petite poignée de noisettes

1 petite poignée de pistaches

1 petite poignée d’amandes

100 g de beurre demi sel

150 g de sucre cassonade

4 càs. de crème fraîche

150 g de sucre glace

Chauffer le four à 200°.

Sur une plaque à pâtisserie poser une feuille de papier cuisson et la beurrer.

Battre les œufs entiers à grande vitesse pendant 5 minutes, jusqu'à ce qu'ils moussent. Ajouter progressivement le sucre, puis la compote de pommes et la vergeoise tout en continuant à battre.

Mélanger la farine, les épices et le sel. Verser dans le mélange précédent et battre de nouveau.

Étaler sur la plaque et cuire 15 à 20 minutes en surveillant. Retourner aussitôt l'ensemble sur un torchon humide et enrouler le biscuit avec le torchon.

Faire compoter les pommes avec le beurre et le sucre dans une casserole jusqu'à ce que les pommes rendent leur eau. Dans un bol d’eau froide diluer la maïzena puis l’ajouter aux pommes. Cuire 5 minutes à feu moyen. Laisser refroidir.

Dérouler le biscuit et étaler la garniture dessus.

Rouler le biscuit et le poser sur le plat de service.

Dans une poêle antiadhésive torréfier les fruits secs quelques minutes. Réserver.

Glaçage :

Dans une casserole, à feux moyen, faire fondre le beurre puis ajouter le sucre. Ajouter la crème préalablement réchauffée au micro-onde. Hors du feu ajouter le sucre glace, remuer au fouet jusqu'à ce que le mélange soit lisse et suffisamment liquide pour être versé sur le gâteau.

Verser le glaçage uniformément sur le gâteau, assez rapidement parce qu'il va se figer en refroidissant. Parsemer du mélange de fruits secs noix.

Mettre au frais . Passer à température ambiante avant de servir.

source: http://www.snapulk.fr/

Voir les commentaires

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #le dimanche c'est Monsieur qui cuisine, #poulet et volaille
Pigeon aux trois cuissons

Pigeon aux trois cuissons

Une honte de facilité, très très largement inspirée de l’excellent blog d’Eric Bernardin www.boiremanger.net

Bon, il vous faut :

  • Un pigeon dodu pour deux convives, un par personne si gros mangeurs
  • De la graisse de canard ou d’oie
  • Oignon, carotte, bouquet garni
  • Des pommes de terre à purée, cèpes séchés si vous voulez

La veille, passez voir votre volailler à qui vous avez passé commande des pigeons dodus, payer le avec le sourire et remercier le par avance.

Le matin, lever les filets et les cuisses des pigeons, et casser la carcasse en gros morceaux. Réserver les filets au frais, mettre les cuisses dans un plat allant au four de taille adaptée, et versez y la graisse d’oie ou de canard. Et hop, au four pour 3 à 4 heures à 80° (on peut mettre 120° les 30 premières minutes histoire d’arriver plus vite à température). Lever les filets d’un pigeon est aussi facile que de le faire d’un poulet, il faut longer la carcasse en partant de l’espèce d’arrête ventrale (le bréchet) de la bestiole. Couteau bien aiguisé exigé.

Prenez les carcasses et les abats, et installez-les dans une sauteuse, feu fort. Laissez dorer quelques minutes, verser un peu d’huile, ajouter un oignon et une carotte émincés, et après quelques instants à feu bien fort, versez un petit verre de vin blanc et grattez les sucs au fond de la sauteuse avec une cuillère en bois. Couvrez à hauteur avec de l’eau, ajouter le bouquet garni, et laissez mijoter au moins une heure. Au bout d’une heure, retirez les carcasses de la sauteuse.

Décortiquez les carcasses, retirez en tous les petits morceaux de viande et réservez-les.

Maintenir un feu doux sous la sauteuse et laissez réduire le liquide, puis filtrez le jus obtenu. Réservez-le.

Tout est prêt.

Au moment de servir sur assiettes chaudes, faites chauffer 2 poêles et la casserole où se trouvent les petits morceaux de viande auxquels vous aurez ajouté quelques cuillères de jus.

Poêler les filets deux minutes côté peau, une minute côté viande, puis de nouveau côté peau, couper le feu et laissez les filets de nouveau côté peau dans la poêle le temps de dresser le tout. Une cuisson.

Egouttez les cuisses confites dans la graisse, et faites les dorer une minute par face. Et deux cuissons.

Prenez un peu des petits morceaux de viande issus des carcasses et faites en un petit lit sur quelques centimètres carrés dans chaque assiette. Installer dessus un peu de purée (aux cèpes ou non) façon hachis parmentier. Et un et deux et trois cuissons !!!

Dressez les deux autres viandes sur l’assiette, une cuillère de jus de viande, et servez avec le reste du jus dans une saucière.

L’avantage d’avoir un pigeon par personne, ou de prévoir un peu plus large, c’est que ça vous laisse un peu plus de viande issue du décorticage. Sinon, c’est quand même assez peu.

Un bourgogne rouge un peu âgé, ou un rhône évolué devraient faire câlin avec le pigeon.

Voir les commentaires

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #desserts

3 œufs

100g de sucre

100g chocolat noir

50 g de beurre

50 g de farine

10 spéculos, morceaux de chocolat, truffes etc.… (ici spéculos)

Glaçage :

150g de sucre glace

2 ou 3 càs d’eau

colorant alimentaire

Chauffer le four à 200°.

Faire fondre le chocolat au bain marie.

Séparer les blancs des jaunes, monter les blancs en neige. Battre les jaunes avec le sucre jusqu’à que le mélange blanchisse.

Hors du feu faire fondre le beurre dans le chocolat, puis le verser avec les jaunes d’œufs, bien mélanger.

Incorporer les blancs délicatement.

Verser le tout dans un moule à cake, casser les spéculoos en gros morceaux (ou les truffes morceaux, de chocolat…) et les mettre dans le gâteau et cuire 10 à 15 minutes.

Vérifier la cuisson à l’aide d’une pointe de couteau.

Glaçage :

Dans un saladier mélanger énergiquement le sucre glace avec l’eau, ajouté le colorant bien mélanger.

Démouler le gâteau et étaler le glaçage.

Bien laisser refroidir et prendre le glaçage avant de déguster.

réalisation: Tabatha C.

Sapin au chocolat pour le Père Noël

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog