750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Shukar Cooking

Shukar Cooking

J'ai découvert les blogs de cuisine, lors de mon "rééquilibrage alimentaire". Ces blogs m'ont permis de varier mon alimentation, de faire une cuisine plus attractive qu’auparavant. Après de longues hésitations je me lance dans la mêlée,pour partager mes recettes de tous les jours.

Publié le par Shukar Cooking
Publié dans : #le dimanche c'est Monsieur qui cuisine, #boeuf
Daube de bœuf

Ultra classique.

La veille, prendre des bas morceaux de bœuf (gite, jarret, bourguignon, macreuse, paleron, etc.), dans les 200-250 grammes par personne, les mettre dans un saladier, ajouter un peu de sel, du poivre, un bouquet garni, un gros oignon coupé en morceaux grossiers, un branche de céleri et au moins 3-4 belles carottes. Recouvrir de vin rouge, filmer et mettre au frais pour la nuit. Pour le vin, gardez vos fonds de bouteilles et les vins bouchonnés, il ne restera aucune trace du gout de bouchon après la première ébullition, garanti !

Le lendemain matin, tôt, sortir les morceaux de viande et les faire égoutter sur une assiette (on remettra le produit de l’égouttage dans la cocotte). Faire chauffer le four à 150 degrés.

Faire chauffer fort une cocotte avec un peu d’huile, y faire dorer les morceaux de viande – en fait, c’est presqu’impossible, ils recrachent rapidement de l’eau et de la marinade, mais ce n’est pas grave, on essaie quand même – puis les légumes de la marinade. Singer (mettre deux cuillères à soupe de farine, pas obligatoire), attendre 4-5 minutes, et verser la marinade dans la cocotte. Bien remuer et gratter le fond de la cocotte. Porter à ébullition, et mettre au four pour 3, 4 ou 5 heures, ou plus. Si ça reste plus de 3 heures, vous baissez le four à 100-120. Si la sauce est trop liquide, retirer le couvercle de la cocotte la dernière demi-heure, ou faire réduire un peu sur le gaz. On peut y mettre aussi un ou deux carrés de chocolat noir au dernier moment.

Servir avec une purée ou des pâtes fraiches (des spaetzle maison, miam). Un vin rouge du Languedoc, ou du Rhône fera fort bien l’affaire.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog